One Way Club

« Le One Way, ce fut pendant quelques années, le coeur, l’âme, de bon nombres de Parisiens, banlieusards, Provinciaux et Etrangers de passage. C’était le poumon des Puces de St Ouen, la famille, les copains du blues. C’était notre Juke Joint à nous (dixit les musiciens Ricains eux-mêmes), c’était notre Delta, notre Beale Street.
Et tout ça grâce à Christine, maman pour les uns, tit’ soeur pour les autres, amie pour tous. Beaucoup de soucis pour elle, beaucoup de bonheur pour nous, tas d’égoïstes, et pour elle aussi. C’est un souvenir impérissable…  »

René MALINES